Chargement Évènements
  • Cet événement est passé

Jeune public – Théâtre et marionnettes

Je réserve ce spectacle

 

D’après les textes de Fabrice Melquio

Compagnie Vent de Passage

Bouli est un bébé gros comme son père, Daddi Rotondo et miro comme sa mère, Mama Binocla. Il grossit sans cesse, gros de ses “Peurs de Tout” malgré l’amour du cocon familial : Mama repère ses peurs, Daddi les combat, Petula sa cousine l’aime de “plus en plus gros”, même si c’est “déraisonnable”. Mais un jour le nid tombe de l’arbre. Bouli va à l’école, Petula part à “un bout du monde de l’Espagne”.
Chez Bouli, on avait oublié le mot « méchanceté » dans le dico, on découvre les “Larmes du ventre tordu”. Alors la nourriture le remplit, prend toute la place, jusqu’à ce qu’il écrase sa mère. Déterminé, Bouli prend son corps en main, le façonne grâce à la gymnastique, aux Russes et à l’amour. Il va vers un autre corps, une autre vie.
Mais quelle vie ?
L’auteur Fabrice Melquiot nous invite à conjuguer le verbe aimer sous toutes ses formes. Nous passons de l’amour qui construit à l’amour qui empêche d’exister, de
l’amour de l’enfant à l’amour enfantin… Sans jugement ni réponse, ce texte nous questionne sur le passage de l’enfance à l’adolescence, la quête de notre propre
identité, la place que l’on se crée dans tous ces “maux” d’amour …

« Bouli Miro » est le premier spectacle jeune public à être présenté à la Comédie Française.

Adaptation des textes de Fabrice Melquio : « Bouli Année Zero » (2010), « Bouli Miro » (2002), « Bouli redéboule » (2005)
« Wanted Petula » (2007) – Arche Editeur – Mise en scène : Anna Gérault
Avec : Stephane Ruef – Cerise Peroua – Alice Varagnat – Jean-Michel Clark.

La Presse nous dit : 
La mise en scène ingénieuse et colorée d’Anna Gérault, les dessins naïfs de l’illustrateur Ema Erès en toile fond, et l’entrainante musique de Mina Boliva ne sont pas sans rappeler parfois le film à succès de Jean-Pierre Jeunet et plongent, petits et grands, dans un monde imaginaire de tous les possibles…. Les enfants émerveillés, les parents attentifs et rêveurs… Un conte enchanteur et intelligent à déguster sans modération. (Marie-Félicia ALIBERT – VAUCLUSE MATIN 11juillet 2015)

Tarif unique : 5€
Spectacle tous publics à partir de 6 ans. Séance scolaire vendredi 5 mai (14h30)

Je m’abonne